February 16, 2019

Le 21 décembre de chaque année marque la journée internationale de l’orgasme. Cependant, il est tout à fait normal pour une femme de ne pas atteindre l’orgasme à chaque rapport sexuel. Mais toutefois, il existe certains troubles qui peuvent provoquer une importante perte de confiance en soi. D’où la nécessité de réagir à temps pour soigner cette souffrance. Pour mieux comprendre, notre rédaction a réalisé un entretien avec Dr Bah Mamadou qui est gynécologue obstétricien enseignant à la faculté de médicine.

Dites-nous c’est quoi l’orgasme chez la femme  ?
C’est un plaisir intense, foudroyant qui survient brutalement après une période d’excitation. C’est la jouissance la plus intense que peut ressentir un être humain, le plus haut point du plaisir sexuel. S’ensuit un moment de détente, de bonheur et d’apaisement. Donc en un mot c’est la capacité a une femme d’atteindre le plaisir sexuel.

Quelle l’orgasme féminin et masculin est la différence entre ?

Il ya une tres grande différence entre les deux, qui se situe au niveau de la manifestation. Chez la femme par exemple, il se manifeste non seulement par des érections qui ne sont pas visibles, mais aussi par les manifestions cliniques. C’est ce qui fait qu’elle ressent seule sont orgasme. C’est pourquoi, quand une femme a des troubles de ce genre, le terme adopté en médecine c’est l’anorgasmie qui est l’absence de l’orgasme. Contrairement à l’homme chez qui les manifestations sont visibles.

Est-ce toutes les femmes qui arrivent à l’orgasme

Oui en principes toutes les femmes sont censés avoir de l’orgasme si elles n’ont pas de problème. En plus, son partenaire doit être en mesure de savoir comment entretenir des relations sexuelles connaitre les parties sensibles de celle-ci. Maintenant, si elle n’arrive pas ce qu’elle a des problèmes donc, en ce moment il faut les recherchés et une fois trouvé, il faut une prise en charge. Puisque d’aunes n’ont besoin que d’un suivi psychologique.

Comment se manifeste –t-il ?

L’orgasme se manifeste au cours des rapports sexuels, le fait de dire que moi j’avais entretenu des relations sexuels qu’i mont fait du bien ou le fait de penser à des relations sexuelles c’est purement psychologique. En plus, il y’a des parties érectiles chez la femme qui sont connu comme entres autres, le clitoris, les seins, l’orifice vaginal parfois, et des petites lèvres ça dépend des sensibilités de chacune. Une fois que vous êtes en contact et que vous touché ces zones connues sous le nom érogène, la femme commence à avoir l’orgasme de façon progressive et ça s’installe petit à petit.

Qu’est ce qui cause le trouble chez certaines et que fau-t-il pour soigner ces troubles ?

 

A ce niveau, je préfère qu’on généralise. Puisque, quand ça touche la femme, ça affect l’homme aussi donc le couple en un mot. Si c’est le couple qui est concerné, là ils doivent en discuter, faire une consultation, voir un spécialiste pour rechercher la cause. S’il n’en discute pas, ça crée d’autres problème, alors que parfois ces des choses très simple qui sont à la base. Parfois, il peut y avoir des fobi sur la sexualité, il se trouve que l’homme en introduisant son pénis dans le vagin, il peut blesser. D’où le terme de vaginisme est né et en ce moment, elle a besoin d’un suivi psychologie et non un autre traitement. Il y a aussi d’autres éventualités comme par exemple quand elle adopte certains comportements. Comme utilisé des produits cosmétiques pour ses toilettes intimes et c’est des produits qui, généralement contiennent de l’hydroquilolo Et cela entraine la sécheresse vaginale, ou elle suit des traitements d’une maladie chronique comme le diabète par exemple ou autre chose qui augmente le ph vaginal qui, à son tour conduit à la sècheresse vaginale. Cela fait qu’elle a des dispareri qui font que le rapport est difficile donc elle ne peut pas atteindre l’orgasme sexuel. Donc ce que je conseil a toutes ces personnes qui sont dans ces situations, il faut savoir qui voir pour en parler et accepter les traitements et suivit psychologiques.  En plus il faut que les parents acceptent d’en parler avec leurs enfants, la mère doit par exemple partager ses expériences sexuelles avec sa fille pour mieux la préparer.

Alimou  Satina Diallo

Alimou Diallo